Save the Brain

Contact

Le pouvoir, c'est de savoir.

Nous avons besoin de votre soutien.

Préservons nos chers êtres cultivés des menaces qui planent au-dessus d’eux.

1700 Intellos déjà sauvés

Statistiques QI

Save the Brain

La STB (Save The Brain) est une organisation non gouvernementale internationale de protection de l’intelligence.

Fondée au Ve siècle après Jésus Christ par les seigneurs Karadoc et Perceval, chevaliers de la légendaire Table ronde, elle a depuis œuvré à travers les époques pour sauvegarder cette magnifique vertu.

Certes, les pandas et les ours polaires sont mignons et doivent être sauvés mais notre cause est tout aussi capitale. Sauver un panda c’est bien, sauver un intello c’est beau.

Son réseau international est présent dans 36 pays et bénéficie du soutien de plus de deux millions d'adhérents.

Ses activités sont multiples :

  • Sensibilisation de tout public de tout âge ;
  • étude scientifique pour diagnostic ou proposition ;
  • surveillance de l'application de la réglementation internationale et nationale.

Qui est SuperTello ?

Je suis SuperTello ! Le défenseur des intellos !

Comme moi, vous ne pouvez plus supporter les éloges du parfait idiot… Cette bêtise vous rappelle l’image sociale décadente que nous ne pouvons plus souffrir… Je décide, ce jour, de devenir le porte-parole de ma communauté.

Je ne défends pas la veuve et l’orphelin mais mes semblables les intellectuels. Nous sommes lésés par cette société obsédée par la futilité du culte physique accablant pour nous, valorisé aux dépens de notre si noble intellect. Je rendrai aux intellectuels un véritable cogito.

Vous avez certainement rêvé de combattre la superficialité et la stupidité envahissantes… Maintenant, avec moi, vous avez le pouvoir de les rosser.

Avec votre implication, je pourrai sauver un intellectuel, puis deux, puis bien d’autres. Ensemble, si nous nous unissons, nous pourrons mettre à bas les décérébrés et les jeter hors les médias.

  • Cornflakes dans
    « A chacun son ignare »

  • Swaggbad dans
    « Contusions intimes »

  • Débilla dans
    « Les niaiseux de la téléréalité »